Le savais-tu ?

A la découverte d’un métier : piroguier

Domingo, piroguier à Saint-Georges

Un métier spécial, ici, à Saint Georges de l’Oyapock, est celui de piroguier. Tout le monde a déjà pris une pirogue mais qui sait vraiment l’ histoire de ces piroguiers? Nous sommes donc partis sur les bords du fleuve, enquêter sur ce métier.

 Sujet : la vie à Saint-Georges

 Reporters Cours Elémentaire – Ecole Castor – Article issu du journal « Le Petit Castor  »

Interview de Domingo, piroguier de 30 ans, pour l’ association de Villa Vitoria, chemise verte et bleue…

Reporters - Est-ce que tu travailles beaucoup ?
Domingo – Je commence à 5 h 30 du matin et je termine à 7 h 30 le soir. Beaucoup de personnes travaillent sur Saint-Georges, et plusieurs traversent avec moi pour aller travailler. De 7 h 15 à 7 h 30, je m’occupe des enfants qui vont à l’école. Les gens sont généralement gentils.
Reporters - As-tu un diplôme ?
Domingo – J’ai passé un test maritime au Brésil, nous avons cinq jours de tests. Le premier test est de savoir nager.
Reporters - Es-tu allé à l' école ?
Domingo – Je suis allé à l’école jusqu’à l’âge de 10 ans, ma famille n’avait pas beaucoup d’argent et j’ai dû commencer à travailler pour l’aider. C’est très difficile de ne pas avoir de diplôme.
Reporters - Combien d'argent gagnes-tu ?
Domingo – 5000 Reals, environ 2000 €. Mais il faut enlever l’argent pour l’essence, ça fait environ 1000 €.
Reporters - Où vas-tu avec ta pirogue ?
Domingo – Je vais à Ouanary, Trois Palétuviers, Tampack, Saut Maripa et Camopi, mais je préfère faire des traversées entre Saint-Georges et Vila Vitoria.
Reporters - Depuis quand es-tu piroguier ?
Domingo – Depuis 12 ans, et j’ aime ce travail. Quand on aime son travail on le fait bien.
Reporters - Est-ce que c'est difficile comme métier ?
Domingo – C’est difficile, travailler avec la pluie, le soleil, conduire toute la journée, il faut être fort.
Reporters - As-tu un chef ?
Domingo – J’ai un chef, c’ est Adalto, il est le président de l’ association, il fait la gestion, l’ administration et règle les problèmes. Tu as deux chances, à la troisième faute il peut te retirer ta licence.

 

Commentaire